La gastronomie médiévale : des saveurs et des épices à redécouvrir

Category: gastronomie 8

La gastronomie médiévale est souvent méconnue et victime de nombreux clichés. Pourtant, cette cuisine ancienne était riche, raffinée et épicée, bien loin de l’image simpliste que l’on pourrait en avoir. Le restaurant Hors-Champs, situé à Ernage (Gembloux), a décidé de mettre à l’honneur cette cuisine oubliée lors de sa deuxième Fête médiévale. Le chef Stefan Jacobs s’est inspiré des recettes d’époque pour offrir à ses convives des plats authentiques et savoureux. Plongeons ensemble au cœur de cette gastronomie médiévale et découvrons les saveurs qui ont marqué cette période.

Quels étaient les ingrédients phares de la cuisine médiévale ?

Les épices étaient largement utilisées dans la cuisine médiévale pour parfumer et colorer les plats. Le poivre, la cannelle, le gingembre, le safran ou encore la muscade étaient particulièrement prisés. Les épices étaient un signe de richesse, car elles étaient rares et coûteuses. Leur utilisation permettait d’affirmer le prestige social des convives.

Les viandes et les poissons étaient également très présents dans l’alimentation médiévale, notamment pour les classes aisées. Les volailles, les porcs et les poissons étaient les plus courants. Les légumes, quant à eux, étaient souvent délaissés au profit des céréales.

Comment étaient préparés les plats médiévaux ?

La cuisine médiévale accordait une grande importance à la présentation des plats. Les mets étaient souvent colorés et décorés avec des fleurs comestibles ou des feuilles d’or. Les couleurs vives et les formes originales étaient très appréciées, car elles témoignaient du savoir-faire du cuisinier et du raffinement de la table.

Les plats étaient généralement cuits au feu de bois, soit à la broche, soit dans des marmites en fonte. La cuisson à l’étouffée était également courante, ainsi que la friture. Les sauces étaient élaborées à base de jus de cuisson, d’épices et de vin ou de vinaigre.

Quelles boissons accompagnaient les repas médiévaux ?

Le vin était la boisson la plus consommée au Moyen Âge, notamment par les classes aisées. Il était souvent coupé d’eau, de miel ou d’épices pour en atténuer l’acidité ou l’amertume. Les vins rouges et blancs étaient appréciés, mais les vins clairets, rosés ou épicés étaient également courants.

La bière et le cidre étaient également consommés, surtout par les classes populaires. Les bières étaient généralement de faible degré d’alcool et aromatisées avec des épices ou des herbes.

Quels étaient les desserts et les sucreries de l’époque ?

Les fruits étaient très appréciés au Moyen Âge, principalement sous forme de fruits secs ou confits. Les pommes, les poires, les cerises, les prunes et les raisins étaient les plus courants. Les fruits étaient souvent utilisés dans la confection de pâtisseries ou de compotes.

Le miel était le principal sucrant utilisé à l’époque, bien avant l’arrivée du sucre de canne. Il servait à confectionner des confiseries, des nougats ou des pains d’épices. Les épices, comme la cannelle, le gingembre ou la muscade, étaient également utilisées pour parfumer les desserts.

Quel était le rôle des banquets et des fêtes médiévales ?

Les banquets et les fêtes médiévales étaient des occasions de célébrer les événements importants, comme les mariages, les naissances ou les victoires militaires. Ils permettaient également de renforcer les liens sociaux et de montrer son prestige et sa générosité.

Les repas étaient souvent composés de nombreux plats, servis en plusieurs services. Les convives étaient installés selon un ordre hiérarchique et mangeaient dans des écuelles partagées. Les mets recherchés et les épices étaient utilisés pour impressionner les invités et affirmer la richesse du maître de maison.

Comment le restaurant Hors-Champs revisite-t-il la gastronomie médiévale ?

Le chef Stefan Jacobs a étudié les recettes d’époque pour proposer des plats authentiques et savoureux lors de la Fête médiévale organisée par le restaurant Hors-Champs. Il a notamment travaillé avec l’historien Pierre Leclercq pour mieux comprendre les traditions culinaires médiévales et les adapter à notre époque.

Le restaurant Hors-Champs propose ainsi des plats inspirés de la cuisine médiévale, mais avec une approche moderne et créative. Les ingrédients, les techniques de cuisson et les épices sont respectés, mais le chef ajoute sa touche personnelle pour surprendre et ravir les papilles de ses convives.

Voici quelques exemples de plats proposés lors de la Fête médiévale :

  • Salade médiévale : mélange de légumes et de fruits secs, vinaigrette au miel et aux épices
  • Poulet à la broche : mariné dans une sauce au vin et aux épices, accompagné de légumes rôtis
  • Tarte aux fruits : pâte sablée au beurre, garniture de fruits frais et confits, nappage au miel

La gastronomie médiévale : un patrimoine culinaire à redécouvrir

La gastronomie médiévale est un patrimoine culinaire méconnu et souvent mal compris. Pourtant, cette cuisine ancienne nous offre une multitude de saveurs, de textures et de couleurs qui méritent d’être redécouvertes. Le restaurant Hors-Champs nous donne l’occasion de plonger dans cet univers culinaire riche et raffiné, et de déguster des plats authentiques et savoureux. Ne manquez pas cette occasion de voyager dans le temps et de ravir vos papilles avec les délices de la gastronomie médiévale!

Gastronomie : un Moyen Age plus raffine et epice quon ne le croit

Après avoir exploré les richesses de la gastronomie médiévale, il est tentant de poursuivre notre voyage culinaire à travers les différentes régions de la France contemporaine. En effet, chaque région possède ses propres spécialités, témoins d’un patrimoine gustatif riche et varié. Ainsi, pourquoi ne pas partir à la découverte des meilleures spécialités de la gastronomie française par région ? De la Bretagne à la Provence, en passant par l’Alsace et la Bourgogne, les saveurs et les épices de notre terroir n’attendent que d’être redécouvertes et appréciées. Alors, prêts pour cette nouvelle aventure gustative ?

Époque Plats populaires Épices utilisées
XIIe siècle Porc rôti, tourte de poisson, bouillie de viande Clou de girofle, cannelle, muscade
XIIIe siècle Bouillon de poule, pâté de lièvre, tarte aux pommes Poivre, safran, gingembre
XIVe siècle Poulet au miel, ragoût de mouton, flan aux amandes Cumin, coriandre, anis étoilé

Related Articles