Quand le théâtre est apparu, c’était la magie !

Category: culture 15

Le théâtre est apparu en Grèce antique, il y a plus de 2500 ans.

Il s’agit d’un art qui consiste à raconter une histoire, des personnages et des événements par le biais de la parole, du chant et de la musique.

Le théâtre est encore pratiqué de nos jours dans le monde entier. Nous allons voir çà un peu plus en détail dans cet article.

L’histoire du théâtre

Parmi les différents domaines artistiques, le théâtre est souvent considéré comme l’un des plus anciens. En effet, les premiers spectacles connus remontent à 4000 ans avant notre ère en Chine.

Le théâtre a ensuite connu un grand essor dans la Grèce antique et au Moyen-Âge.

Il s’est développé de façon exponentielle durant la Renaissance et sous la Révolution française pour prendre son plein essor à la fin du XVIIIe siècle. Dès lors, le théâtre a connu une évolution constante depuis plusieurs siècles jusqu’à nos jours afin de proposer des pièces toujours plus modernes et pertinentes. Aujourd’hui, nous pouvons assister à une forte émulation entre les différents acteurs du monde du spectacle : comiques, dramatiques ou encore d’opéra…

Le théâtre au Moyen Âge

Au Moyen Âge, le théâtre est un art noble et populaire. C’est un art qui connaît une certaine popularité dans la société médiévale. On assiste à l’apparition de nombreux spectacles, dont les plus connus sont ceux des troubadours. Le théâtre au Moyen Âge est considéré comme une forme d’art à part entière, car il comporte un répertoire comique et tragique.

Il est composé de pièces courtes ou d’intermèdes comiques en langue vulgaire (langage courant).

Les acteurs jouent des personnages pittoresques, tels que des voleurs ou des femmes dépravées. Toutefois, bien qu’il soit considéré comme un art noble au Moyen Âge, le théâtre reste proche du peuple, car les pièces sont souvent interprétés par des professionnels (le terme « troupe » apparaît pour la première fois) avec l’intention de divertir le public. Des spectacles destinés aux enfants existent également durant cette période.

Le théâtre à la Renaissance

Pourquoi pas? Mais, il faut d’abord savoir ce qu’est le théâtre à l’époque de la Renaissance. En effet, au XVIe siècle, le théâtre est un art très populaire qui attire les foules et se développe de manière considérable.

Les spectacles sont alors présentés par des acteurs en costumes élaborés (la comedia dell arte). Les œuvres sont souvent des adaptations littéraires ou bien des pièces historiques dont les sujets traitent principalement de la mythologie grecque. L’homme du XVIe siècle adore les représentations théâtrales et c’est pour cette raison que le rôle social du théâtre est assez important : il divertit et instruit tout en apportant une certaine notoriété aux auteurs qui ont écrit les pièces jouées.

Le but n’est donc pas d’offrir une œuvre littéraire, mais plutôt de créer un spectacle qui permette d’amuser la population afin de faire passer un message politique ou autre. Cela explique pourquoi on assiste à l’apparition du genre dramatique et non plus du genre lyrique (commedia del arte) comme cela était le cas pendant la Renaissance.

Lorsque vous abordez ce cours, prenez donc conscience que vous allez traiter d’un sujet très spécifique à l’histoire moderne et contemporaine : « Le Théâtre à la Renaissance ».

Le théâtre au XVIIIe siècle

Depuis le début du XVIIIe siècle, le théâtre a connu une évolution considérable. En effet, il n’a cessé de se transformer et de s’améliorer.

Les comédiens ont pu présenter des pièces plus longues et plus complexes afin d’obtenir un public toujours plus large. Au fil du temps, les costumes ont été améliorés par l’apport de matières nobles telles que le velours ou la soie. De même, la musique a fait son apparition en accompagnement des pièces de théâtre alors qu’auparavant elle était réservée à une élite. Au cours du XVIIe siècle, les spectacles commençaient par une interprétation d’un texte pour ensuite laisser place à un spectacle vivant qui ne reposait pas sur un texte préalablement écrit. Cependant au cours de cette période, on assiste au développement du genre burlesque qui permet aux acteurs d’interpréter des personnages grotesques et caricaturaux dans une situation absurde et sans logique apparentes.

Le théâtre au XIXe siècle

Le théâtre au XIXe siècle est un phénomène qui remonte à l’Antiquité, et qui prend son essor avec la Renaissance. Le théâtre se développe surtout pendant le XVIIIe siècle, alors que la scène n’est pas encore considérée comme un art en soi. Elle reste plutôt associée à l’improvisation, ou aux divertissements de cour. Dans les années 1770-1780, le théâtre est soumis à de profondes mutations notamment par l’arrivée du drame romantique et du drame bourgeois.

Le drame romantique s’inspire des mythes antiques pour raconter des histoires d’amour dramatiques.

Le drame bourgeois reprend des intrigues du genre historique pour les adapter au goût du public, tout en s’appuyant sur les règles classiques de la tragédie grecque. De plus, ces œuvres mettent en scène des personnages complexes et évoluent souvent autour d’un conflit entre amour et devoirs civiques. Parallèlement au drame romantique et bourgeois apparaît le drame moderne ou réaliste qui propose une représentation plus fidèle de la société contemporaine (drame social). Certains auteurs font appel aux pratiques populaires pour créer des pièces originales : ils utilisent par exemple des marionnettes ou bien vont jusqu’à créer des œuvres exprimant directement les pensées d’un groupe (théâtre politique). Enfin on assiste au déclin progressif du genre comique : sa popularité chute progressivement auprès du public qui priviligie de plus en plus les genres nobles tels que le tragique ou le lyrique.

Le théâtre au XXe siècle

théâtre et histoire : Le XXe siècle est considéré comme étant la période la plus intense de l’histoire du théâtre.

La vie culturelle a en effet connu un essor important qui nous permet d’envisager le théâtre sous un nouvel angle. De nombreuses innovations ont permis au théâtre d’être plus accessible, plus moderne et surtout plus démocratique. Ce siècle est également caractérisé par une explosion des spectacles offerts par les différentes compagnies de toute taille, mais aussi par des créations originales ou encore par des formes de spectacles jusqu’alors inconnues. Cette période marque également l’arrivée de grands metteurs en scène qui ont marqués durablement leur empreinte dans le domaine du spectacle vivant et contribuent à faire naître une nouvelle génération de comiques, d’auteurs dramatiques et bien d’autres personnages phares du théâtre contemporain.

Le théâtre contemporain

Une pièce de théâtre est un spectacle composé d’une succession de scènes, jouées par des personnages fictifs, ou réels.

La plupart du temps, ces personnages sont issus de la littérature (romans, poèmes), mais il peut également s’agir d’œuvres musicales ou chorégraphiques. Si vous voulez en savoir plus sur le théâtre contemporain, nous vous invitons à consulter les ressources suivantes :

  • Les grands auteurs classiques
  • Les grands auteurs contemporains

A quoi ça sert le théâtre ? (EP. 707) – 1 jour, 1 question

Pour conclure, le théâtre est apparu il y a environ trois mille ans en Mésopotamie. C’est un art où l’on raconte des histoires, des dialogues et qui utilise des éléments de la vie quotidienne pour les mettre en scène.

Related Articles